Partager


115

ABC de la protection solaire

7 juin 2013 — Chronique

Fin mars. Je vous emmène à Baie-Comeau. Le soleil se fait moins timide et Dieu merci, le temps se réchauffe un peu. Ma mère enfile son maillot deux pièces et équipée d’un grand verre d’eau, elle s’installe sur le balcon derrière la demeure familiale et amorce son bain de soleil. Il est 11 heures. Ne faites pas le saut: les nord-côtiers prisent le soleil et en ont vu d’autres! Elle n’applique aucune protection solaire, rien. Réglée comme une horloge, elle change de position aux quarts d’heure, ajuste son costume de bain, boit une gorgée et respire le grand air. Un break d’enfants pour elle, car ma sœur et moi frissonnons derrière la porte-patio rien qu’à la regarder. Le temps file et elle déplace sa chaise longue en plastique collant pour jouir du meilleur angle. L’horloge indique maintenant 14 h. Maman met fin à sa séance de bronzage: elle a profité du « plus beau du soleil », qu’elle dit. Son verre est vide et sa peau, rougie. Bah, pas grave: ce n’est qu’une question de jours avant qu’elle vire au doré… et plus tard au brun, à l’été.
J’ai vu cette scène des dizaines et des dizaines de fois dans mon enfance. Et je n’en ai jamais pensé mal. Puis, j’ai vu ma tante M., la sœur de ma mère, s’éteindre, à 36 ans, d’un cancer de la peau. Éclair de lucidité: le soleil peut être nocif. Mais bon, dans la roulette à diapositives, les clichés de ma mère, noire comme le poêle, continuent pourtant à se succéder sur différents fonds exotiques. D’ailleurs, sa collègue G. et elle doivent compétitionner, c’est certain: elles sont les seules dans la cafétéria de l’hôpital où elles travaillent dont la blancheur des dents contraste anormalement avec la couleur de leur visage… N’empêche, vingt-trois ans plus tard, force est de constater que les journées à la playa ou sul’ perron sans écran solaire ont fait des ravages. Maman a le visage parsemé de taches brunes et G., elle, fait 10 ans de plus que son âge.
La bonne nouvelle, c’est que le savoir accru des scientifiques en regard aux effets nocifs du soleil et l’avancement technique dans le domaine de la photobiologie ne nous place plus entre l’arbre et l’écorce: il est possible de se protéger du soleil sans compromettre le tan parfait. Des notions de base et une crème solaire adéquate, c’est tout ce qu’il vous faut!

Le A. À la base, le bronzage n’a rien d’esthétique. Il s’agit en fait d’un pur mécanisme d’autoprotection de la peau qui, lors d’une exposition au soleil, force ses cellules à se couvrir de mélanine. C’est en remontant à la surface de la peau que ces dernières vous confèrent un teint hâlé. Surprotéger votre peau ne ferait donc qu’affaiblir ses mécanismes naturels de défense; il importe donc de se protéger intelligemment et de laisser la peau faire son boulot!
Le B. Les rayons UVB sont les grands responsables de l’effet « homard ». Non protégé et exposé en période de pointe du soleil (entre 10 h et 14 h), l’épiderme s’expose inévitablement  aux rougeurs et aux brûlures. C’est pourquoi le facteur de protection solaire (FPS) devient un indispensable. Il nous indique en fait la période pendant laquelle une peau protégée peut être exposée au soleil avant l’apparition d’un érythème en comparaison à une peau non protégée. Pour connaître la durée de votre protection solaire, une simple équation mathématique s’impose:

le temps approximatif que vous mettez habituellement à rougir X le FPS de votre crème solaire
20 minutes d’exposition X FPS 30 = 600 minutes de protection supplémentaire

Cependant, la protection contre les UVB n’est pas proportionnelle à la valeur du facteur de protection solaire. Saviez-vous qu’un FPS 2 bloque 50 % des UVB, un FPS 15, 93 % et un FPS 30, 97 %?
Le C. Les rayons UVA endossent, quant à eux, la responsabilité du photo-vieillissement et du cancer cutané. Leur longueur d’onde pénètre les couches les plus profondes de la peau et altère l’ADN de ses  cellules, provoquant ainsi une dégradation importante du collagène et détruisant peu à peu l’élastine. Le collagène est également à la merci du rayonnement infrarouge qui, bien qu’il soit non cancérigène, cause également la destruction profonde du collagène et accélère ainsi le relâchement de la peau. Seulement 10 % des crèmes solaires protègent contre les rayons infrarouges et comme le FPS ne tient pas compte de l’historique de la peau, de son phototype ou du niveau d’ensoleillement,  il y a lieu de s’alarmer. On fait quoi alors? Eh bien on lit le paragraphe qui suit!

… de la protection solaire!
Il y a autant de marques que de bouteilles colorées en matière de protection solaire et je vous sais embêtés devant autant de choix. On le serait à moins! Chez Dermapure, nous ne jurons que par la gamme de protection solaire de l’Institut Esthéderm. Avec 3 brevets internationaux et 35 années biens sonnées de savoir en photobiologie, il propose une approche collaborative très distinctive et n’utilise que de top ingrédients. La qualité des filtres et des écrans utilisés par les fabricants impacte directement le niveau de protection, cela va de soi… Voici donc nos trois produits coups de cœur, disponibles en clinique ou sur notre boutique en ligne, jaimemapeau.com. Dame nature pourra bien collaborer cet été, vous serez informé et, je l’espère, protégé! 😉

1- Crème pour le visage, cou et décolleté Photorégulateur
Enfin disponible au Canada! Le brevet Adaptasun permet aux peaux présentant des taches pigmentaires de bronzer plus uniformément, en réduisant le contraste entre les taches et la peau. On aime! 106,00 $

2- Lait de soin solaire (1, 2 ou 3 soleils)
Une protection solaire de base, adaptée à tous les types de peaux et d’exposition. La technologie brevetée UV inCellium garantit une triple protection cellulaire face aux UVB et aux UVA (anti-radicalaire, anti-inflammatoire et protection de l’ADN). On ne saurait s’en passer! 90,00 $

3 – Soin après soleil intense SOS
Votre crème, votre chapeau et votre parasol sont restés dans l’auto et vous vous en mordez les doigts? Vite, urgence, la bouteille bleue! Son contenu apaisera instantanément la peau. 70, 00 $

Bon été!

Conseils, concours et
promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif !


Exclusif

Guide médico-esthétique
Rester jeune à 40 ans

Obtenir le guide gratuitement

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre 
et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois !

Merci!

Vous êtes maintenant abonné(e) à notre infolettre.