Partager


114

Beau… comme dans Botox!

13 septembre 2013 — Injections rajeunissantes

Avec la collaboration spéciale de Dre Marie-Josée Dubois

Je le sais. Je vous ressens et je vous vois.
Vous froncez les sourcils et plissez des yeux. Une – parfois deux – lignes font alors leur apparition à la verticale entre vos deux sourcils, les sillons de vos charmantes pattes-d’oie s’accentuent et quelques vagues viennent interrompre le calme habituel de votre panorama frontal. Certains d’entre vous cherchent d’ailleurs encore à déterminer ce qui, entre la perte de volume ou la seule mention du mot « Botox » dans le titre de cette chronique est la cause d’autant de tensions faciales!
Le premier explique assez bien l’un des phénomènes du processus normal du vieillissement cutané: avec les années, la peau perd en collagène et en élastine, ce qui a pour effet d’affaisser ses différentes structures et donc, d’accentuer les « plis » déjà existants en plus d’en créer de nouveaux. Rides du lion, rides de la marionnette, rides d’amertume, vallée des larmes, sillons nasogéniens, glabelle, pattes-d’oie… Honnêtement, peu importe l’effort sémantique réalisé pour leur trouver un nom flatteur, ces rides n’ont pas toujours de quoi séduire!
Et c’est là que vous entendez le mot « Botox ». Que vous le craignez. Que vous l’ignorez. Ou que vous tendez l’oreille, par curiosité, c’est selon. Quel que soit votre réflexe premier, je vous propose de lire l’entrevue maison qui suit, réalisée avec la complicité de Dre Marie-Josée Dubois, membre du corps médical du groupe Dermapure à la tête des journées d’injections de volumisants et de Botox à nos cliniques de Montréal et Sherbrooke. Vous pourrez ensuite prendre une décision on-ne-peut-plus éclairée en la matière. Allez, déridez-vous… et lisez un brin!

En matière de produit injectable, le Botox cosmétique a été approuvé par Santé Canada il y a maintenant douze ans et ce sont près de 6,1 millions de personnes qui y ont eu recours l’an dernier à travers le globe, dont 200 000 personnes au Canada. Une question de base, Dre Dubois: qu’est-ce que c’est que le Botox? Le Botox est en fait une protéine inactive purifiée, la toxine botulinique de type A, que l’on utilise à très petites quantités en médecine esthétique sous forme d’injection afin de détendre certains muscles faciaux responsables des rides d’expression. On obtient ainsi temporairement une peau d’apparence plus lisse sur la zone traitée.
Les rides d’expressions sont sans contredit l’un des facteurs vieillissants le plus apparent chez la majorité des patients. Serait-ce la raison d’autant d’engouement envers le Botox? Certes, grâce à sa qualité de bloqueur musculaire, le Botox offre sans contredit un effet rajeunissant en atténuant l’apparence des rides provoquées par le froncement de certains muscles. La simplicité, la rapidité d’un traitement et le caractère non chirurgical de ce dernier sont tous autant de facteurs attrayants. Le côté fiable et sécuritaire du Botox, lorsqu’injecté par un médecin expérimenté, pèse également dans la balance… en sa faveur!
Des visages sans expression aucune, figés dans le temps, il y en a! Lorsque je les rencontre en consultation, les clientes ne tarissent d’ailleurs pas d’exemples auxquels elles ne veulent pas ressembler. Comment les rassurer? Pour des résultats naturels, il vaut mieux ne pas forcer la dose, c’est clair. Chez Dermapure, notre philosophie est axée en ce sens et c’est pourquoi nous n’utilisons que les doses minimales efficaces et privilégions la région supérieure du visage pour les injections de Botox. L’acide hyaluronique pourra être utilisé par la suite en complémentarité avec le Botox pour le restant du visage.
L’acide hyalu…quoi? Ah oui! Ce cousin du Botox… En quoi se différencient-ils? Le Botox ne remplit pas les rides au repos, contrairement à l’acide hyaluronique, utilisé comme agent volumisant. Plus connu sous différentes appellations commerciales telles Juvéderm, Restylane, Ethélis ou Teosyal, l’acide hyaluronique permet notamment de repulper les lèvres, de remplir subtilement les joues et d’atténuer la profondeur et la longueur des rides.
Allons-y avec des questions en rafale… Botox 101!
Quelles sont les zones de traitement les plus appropriées? Le front, la glabelle (la région entre les sourcils) et les pattes-d’oie.
Les résultats? Progressifs, l’effet de relaxant musculaire se manifeste de 3 à 7 jours après l’injection et atteint son maximum après 10 jours.
En termes de fréquence d’utilisation? De trois à six mois, dépendamment des patients, des zones traitées et des doses utilisées. Plus on tend à recourir au Botox, plus les muscles visés perdront l’habitude de se contracter permettant ainsi aux patients d’espacer les visites en clinique.
Le Botox, c’est pour tout le monde? Les femmes enceintes ou celles qui allaitent devraient s’abstenir. Les patients atteints de certains troubles neuromusculaires doivent également éviter ce type d’injectable. Chez Dermapure, nous prenons le temps de procéder à une évaluation des besoins et de consulter le bilan de santé de chaque patient avant de les diriger vers un soin en particulier. Cette étape est primordiale et provoque une réelle différence sur l’expérience des patients.
Comme effets secondaires, à quoi doit-on s’attendre? Sensibilité, rougeurs, enflures et ecchymoses possibles aux points d’injection. Une sensation de pression ou un léger mal de tête peut aussi survenir. La bonne nouvelle, c’est que tous ces effets sont temporaires et toujours réversibles.
Le Botox… purement esthétique? Pas exclusivement. Il est possible de recourir aux vertus thérapeutiques du Botox pour le traitement, notamment des migraines et de l’hyperhidrose, ou le phénomène de sudation excessive.
À quel prix se déleste-t-on de ces plis disgracieux? Le montant de la facture dépendra évidemment des quantités injectées. Il peut en coûter entre 150 $ et 300 $ pour la glabelle et jusqu’à 600 $ pour la totale: le front, la glabelle et les pattes-d’oie inclues. 

Avouez que… ça peut être beau, le Botox! 😉

Dre Marie-Josée Dubois est disponible une fois par semaine à nos cliniques de Sherbrooke et de Montréal entre 10 h et 18 h. Dr Cyr se charge quant à lui des journées d’injections à Québec et Laval. Cliquez ici pour connaître toutes les dates d’injections! 

Conseils, concours et
promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif !


Exclusif

Guide médico-esthétique
Rester jeune à 40 ans

Obtenir le guide gratuitement

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre 
et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois !

Merci!

Vous êtes maintenant abonné(e) à notre infolettre.