Disponible dans votre clinique

Indisponible dans votre clinique

L’ABC des lasers fractionnés

novembre 4, 2021

Dossier Lasers

embout laser fractionné de Fraxel traitant une cicatrice sur le ventre

Vous aimeriez uniformiser la texture de votre peau? Adoucir certaines rides, atténuer les cicatrice d’acné, estomper une cicatrice visible ou encore réduire l’apparence de taches pigmentaires? Il y a de fortes chances qu’un traitement au laser de type fractionné soit la réponse à vos besoins. Très sécuritaires lorsque pratiqués par des professionnels, les lasers fractionnés gagnent en popularité grâce à leur grande efficacité à traiter un bon nombre de problèmes de la peau. Et parce qu’il est primordial de ne pas s’exposer aux rayons solaires après ce type de traitement, l’automne est la saison idéale pour vous en offrir un. Quel laser est fait pour vous? Découvrez-le avec ce guide!

Les lasers fractionnés, c’est quoi?


Les lasers fractionnés sont utilisés depuis plus de quinze ans en médecine esthétique pour traiter diverses problématiques de peau liées notamment aux taches et à la texture. L’appellation fractionnés vient du fait que seule une partie prédéterminée de la peau est ciblée lors du traitement. De cette façon, généralement plus du trois-quart de la superficie de la peau reste intacte, permettant une stimulation efficace de la régénération dermique et épidermique ainsi qu’un temps de récupération beaucoup plus court qu’avec les lasers de resurfaçage de première génération. Ces lasers agissent, selon le but à atteindre, en créant dans la peau des microperforations précisément espacées à des profondeurs déterminées. Le tissu environnant étant préservé, la peau se rétablie beaucoup plus rapidement et son mécanisme d’auto-guérison permet de renouveler le collagène et d’activer la production de nouvelles cellules épidermiques saines, remplaçant ainsi les tissus endommagés. Résultat? Une peau renouvelée, plus ferme et atténuée de taches, cicatrices ou vergetures.

Les types de lasers


Les lasers fractionnés se divisent en trois catégories : ablatifs, non-ablatifs et hybrides, selon le type énergie qu’ils délivrent. La puissance (joules), la longueur d’ondes (nanomètres), le temps d’échauffement (millisecondes), la profondeur et le degré de coagulation sont autant de paramètres à considérer selon la technologie choisie. Bien qu’ils traitent sensiblement les mêmes conditions de peau, ils le font à des niveaux très différents. Les paramètres seront donc ajustés selon la ou les préoccupation(s) du patient ainsi que de son type de peau. Malgré le fait que le temps de récupération et la capacité de régénération de la peau varient sensiblement d’une personne à l’autre, le choix du type de laser est définitivement à prendre en compte lorsqu’il sera question de prévoir la convalescence attendue et les résultats à obtenir. Ces aspects seront abordés par le spécialiste qui vous accompagnera afin d’établir votre plan de traitement.

1. LES LASERS ABLATIFS

Avec des longueurs d’ondes importantes (entre 2 940 et 10 600 nanomètres), les lasers fractionnés ablatifs brisent la barrière épidermique pour rejoindre le derme de manière à chauffer et à altérer localement une fraction prédéterminée de l’épiderme. Cette action en profondeur permet aux tissus ciblés de se régénérer et d’augmenter la production des fibroblastes, ces producteurs de collagène et d’élastine. Très efficaces, ils demandent toutefois un temps de convalescence beaucoup plus long (environ dix jours).

Que traitent-ils?
On utilise ce type de laser pour traiter des conditions cutanées plus sévères, comme les rides prononcées au pourtour de la bouche, les cicatrices d’acné profondes et les vergetures corporelles bien installées. Les taches pigmentaires nombreuses et généralisées peuvent aussi s’atténuer grandement avec ce type de laser pour dévoiler un teint nettement plus lumineux et une texture de la peau visiblement plus fine. On peut l’utiliser sur la plupart des zones comme le visage, cou, décolleté, bras, mains, jambes et ventre.

Ce qu’il faut savoir
Comme l’impact du traitement est plus important, la guérison nécessite une convalescence plus longue durant généralement d’un minimum de sept à dix jours. On doit s’attendre à des rougeurs de type coup de soleil et à de légers saignements et suintement en début de parcours. De l’enflure plus ou moins soutenue et parfois même la formation de petites croutes, suivis d’une desquamation des cellules mortes est à prévoir durant la guérison, avant que la peau ne soit complétement rétablie. Il est alors primordial de suivre rigoureusement la procédure post-traitement et d’appliquer un protocole de soins hydratants et réparateurs afin d’augmenter les chances d’une guérison optimale. On peut utiliser ce type de lasers sur des peaux très claires, claires et moyennement claires (phototypes I à III). Pour les phototypes IV, V et VI, un risque de décoloration de la peau est présent, mais des options de traitements différentes sont possibles, il s’agit d’en discuter avec l’un de nos spécialistes.

Les résultats
Si le temps de récupération est important, on note en contrepartie des résultats plus marqués avec ce type de laser. Une peau plus ferme, plus claire et une réduction considérable des rides et des cicatrices sont généralement remarquées. De plus, bien que plusieurs traitements soient généralement requis pour obtenir des résultats optimaux, un seul traitement peut parfois donner des résultats impressionnants et, ainsi, encourager grandement la poursuite du plan de traitement établi.

Dans quelles cliniques Dermapure puis-je obtenir ce type de traitement?
Les cliniques de Québec, Beauport, Sherbrooke, Chicoutimi, Vancouver, Saskatoon et Kelowna offrent ce type de laser.*
*La marque et la spécificité du laser peuvent varier d’une clinique à l’autre.

2. LES LASERS NON-ABLATIFS

Contrairement aux lasers fractionnés ablatifs, les lasers non-ablatif préservent la barrière épidermique avec des longueurs d’ondes oscillant entre 1 440 et 1 927 nanomètres. Le tissu dermique ciblé est chauffé, mais, contrairement aux lasers ablatifs, l’épiderme demeure intact. Le risque d’hypopigmentation ou d’hyperpigmentation est très faible et ils peuvent être utilisés sur tous les phototypes. Plus doux et efficaces, leur temps de guérison est également plus court.

Que traitent-ils?
Selon le laser utilisé, il est possible de traiter diverses conditions telles que les taches pigmentaires, rides, ridules, cicatrices et certaines vergetures. Ces lasers améliorent l’aspect global du teint et assurent un resserrement efficace des pores. On les utilise généralement pour traiter la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains et parfois également au niveau du ventre et des cuisses.

Ce qu’il faut savoir
Comme il s’agit de lasers moins invasifs, il faut souvent prévoir un plus grand nombre de séances avant d’atteindre des résultats optimaux. De plus, les préoccupations traitées par ce type de laser sont généralement de moindre intensité que celles que ciblent par exemple les lasers ablatifs. Il importe donc de bien en discuter avec sa consultante lors de l’élaboration d’un plan de traitement de manière à choisir la technologie adaptée à vos besoins. Le temps de récupération peut aller d’environ vingt-quatre heures à cinq à sept jours selon le laser choisi.

Les résultats
Bien qu’il soit considéré moins agressif, ce type de lasers est très efficaces et on remarque des résultats très intéressants au niveau du teint global et du resserrement des pores. Pour obtenir des résultats optimaux et selon ce que l’on souhaite corriger, une cure de trois à six séances espacées de deux à six semaines est généralement recommandée, dépendant du laser choisi.

Dans quelles cliniques Dermapure puis-je obtenir ce type de traitement?
Les cliniques de Saint-Lambert, Laval, Montréal, Québec, Beauport, Sherbrooke, Ottawa, Toronto, Vancouver et Chilliwack offrent ce type de laser*.
*La marque et la spécificité du laser peuvent varier d’une clinique à l’autre.

3. LES LASERS HYBRIDES

En combinant la technologie des lasers non-ablatifs à celle des ablatifs, les lasers hybrides peuvent traiter de façon distincte l’épiderme et le derme dans le même traitement. Cela permet donc de créer, à des profondeurs cutanées bien définies, des zones de coagulation contrôlées et de maximiser les résultats globaux.

Que traitent-ils?
On les utilise pour réduire l’apparence des rides et ridules, des cicatrices, des vergetures et des photodommages occasionnés par le soleil ainsi que pour améliorer la texture générale de la peau et les pores dilatés. En plus de la peau du visage, on traite régulièrement celle du cou, du décolleté, des bras, des mains et des jambes.

Ce qu’il faut savoir
Idéal pour les peaux normales et fines, ce type de laser a l’avantage d’être plus confortable et de demander un temps de convalescence moins long qu’un laser ablatif. Le temps de récupération dépendra de l’intensité du traitement de même que la capacité qu’a la peau à guérir. On estime généralement une convalescence entre 3 et 4 jours. On peut les utiliser sur les peaux claires à foncées, mais des précautions supplémentaires seront prises dans le traitement de phototypes élevés (IV,V et VI) afin d’éviter une dépigmentation.

Les résultats
On remarque une amélioration au niveau du teint en général, du tonus et de la texture de la peau. La peau semble rajeunie avec un éclat nouveau. Une à deux séances sont généralement nécessaires pour obtenir les résultats souhaités.

Dans quelles cliniques Dermapure puis-je obtenir ce type de traitement?
Les cliniques de Longueuil, Beauport, Calgary et Kelowna offrent ce type de laser*.
*La marque et la spécificité du laser peuvent varier d’une clinique à l’autre.

Comment se préparer à un traitement laser


Suite à votre consultation et en prévision de votre premier traitement, votre consultante vous remettra un document vous expliquant toutes les recommandations en lien avec le laser choisi. Règle générale, il s’agit d’éviter l’usage de certains types d’ingrédients cosmétiques tels que les rétinoïdes et les glycoliques un bon dix jours avant l’intervention. Il est également de mise d’éviter toute exposition directe au soleil ou les cabines de bronzage et de ne pas appliquer de soins autobronzants au minimum une semaine précédant votre soin. Si vous êtes sujet(te) aux feux sauvages, on vous recommandera probablement de vous procurer une médication antivirale à prendre avant votre rendez-vous. Certains médicaments, en particulier ceux qui sont photosensibilisants sont généralement à éviter, mais comme vous aurez l’occasion d’aborder le sujet de votre historique médical en amont, on vous indiquera la marche à suivre bien avant votre rendez-vous. À la moindre question ou inquiétude, n’hésitez pas à contacter le personnel de votre clinique, il se fera un plaisir de vous aider!

Le déroulement d’une séance*


Il est fortement recommandé de vous présenter à votre rendez-vous sans maquillage.
1. On débute généralement par l’application d’un gel anesthésiant à base de lidocaïne sur une peau propre qu’on laisse agir sur la peau durant une période variant de 20 minutes à 1h30 de manière à rendre le traitement plus confortable. Avant le traitement et pendant la période de pause du gel anesthésiant, le suivi et la procédure post-traitement propre à chaque type de laser sont scrupuleusement expliqués et certains produits à utiliser en post-traitement peuvent être recommandés.
2. On retire ensuite le gel avant de désinfecter la peau à l’aide d’alcool isopropylique de façon à créer un canevas propre et stérile avant de débuter la procédure.
3. Des lunettes de protection adaptées à la technologie choisie sont installées pour protéger les yeux du patient.
4. Les paramètres sont réglés selon ce qui est à corriger et le type de peau du patient.
5. La technicienne ou le médecin débute alors le traitement en glissant l’embout sur la peau. Bien que la procédure puisse varier d’une technologie à l’autre, le chevauchement et la répétition des passages sont possibles. Cela peut provoquer une sensation de forte chaleur et rendre le traitement relativement inconfortable. Particulièrement dans le cas de lasers ablatifs (Co2 et ProFractionnalMD), il peut arriver que des saignements et/ou des suintements de la peau aient lieu. Une séance dure rarement plus d’une heure et tout est mis en place pour minimiser l’inconfort lors du traitement.
*Certaines étapes peuvent différer légèrement selon les lasers

Les effets secondaires possible


Les premières 48 heures (et la première nuit) sont généralement les plus inconfortables et demandent une grande assiduité au niveau des soins. Selon le laser employé, de l’enflure, des rougeurs et parfois même de légers saignements, suintements et une formation de petites croutes sont à prévoir, mais ces symptômes vont diminuer graduellement dans les cinq à dix jours suivant le traitement. Une desquamation normale de la peau survient en fin de convalescence et il faut à tout prix éviter le soleil, le maquillage et tous les produits parfumés et ce, jusqu’à la peau soit complètement guérie. Les complications majeures sont rares, mais il s’agit de suivre attentivement et à la lettre les recommandations post-traitement pour que la peau guérisse dans les meilleures conditions possibles.

Prendre soin de sa peau post-traitement


Les recommandations post-traitement vont varier selon le type de laser utilisé. Alors que pour un laser plus doux, il sera possible de laver son visage le jour même et de se maquiller dès le lendemain du traitement, le protocole sera très différent pour un laser de type ablatif. Règle générale, l’usage de produits non-abrasifs et non-parfumés est recommandé. Suite au traitement, un sérum à base de vitamine C ou d’acide hyaluronique peut vous être suggéré. Il est important de respecter le délai prescrit avant de débuter leur utilisation. Des soins hydratants à appliquer plusieurs fois par jour peuvent aussi être nécessaires. Il sera de la plus haute importance de ne pas vous exposer au soleil jusqu’à la complète guérison de la peau et même au-delà ! Rappelez-vous que vous avez fait peau neuve, il est donc impératif de méticuleusement la protéger afin que les résultats puissent durer. Un écran solaire minéral, idéalement de FPS50, est recommandé en tout temps suivant ce type de procédure.

4 produits star pour une récupération optimale:


Nettoyant et tonique de Functionalab, 35$
Sérum C E Ferulic de SkinCeuticals, 190$
Crème Pré/Post-traitement 2 de Functionalab, 100$
Écran solaire fluide Physical Fusion UV Defense FPS50 de SkinCeuticals, 49$

Les contre-indications


Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent reporter ce type de traitement. Certains traitements contre l’acné sévère ayant été reçus dans les 6 derniers mois pourraient également représenter une contre-indication. De plus, un feu sauvage actif constitue une contre-indication systématique à tous les traitements du visage. D’autres contre-indications peuvent être à prévoir selon le laser choisi.

Quand les résultats seront-ils visibles?


Chez la majorité des patients, selon le laser utilisé, de premières améliorations sont apparentes dès deux à cinq jours après la première séance. Les résultats sont toutefois plus visibles après un cycle de régénération des cellules de la peau soit après une période de trois à quatre semaines. Les résultats complets prendront toutefois un bon douze semaines, suivant le dernier traitement avant d’être visibles. Ainsi, dans le cas d’une cure, la patience est de mise, mais la condition de la peau sera améliorée après chaque traitement avant d’atteindre l’objectif ayant été défini dans le plan de traitement.


Afin d’obtenir plus d’information sur les traitements offerts, contactez votre clinique Dermapure préférée dès aujourd’hui!

Articles similaires

Conseils, concours et promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif!

Articles les plus consultés

Suivez-nous

Dermapure

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois