1 877-781-1811

Partager


11

Mois de la sensibilisation au cancer de la peau : ce que vous devez savoir

14 mai 2020 — Divers

Le cancer de la peau est la forme de cancer la plus répandue, puisqu’1 canadien sur 7 la développera au cours de sa vie. Heureusement, nous pouvons agir en prévention et la détecter dès le début de la maladie.

Passionnée par la santé cutanée et veineuse à laquelle elle dédie une grande partie de pratique, omnipraticienne à notre clinique de Kelowna et détentrice d’une maitrise en médecine dans le domaine du cancer de la peau, Dre Mandy Wong nous partage ses judicieux conseils pour réduire le risque de cancer de la peau ainsi que les astuces pour détecter tout signe potentiel de mélanome.

Quelle est votre expérience en matière de santé cutanée ?


C’est à l’école de médecine que j’ai développé mon intérêt pour la santé cutanée et que j’ai réalisé aimer travailler avec mes mains !
J’ai débuté ma pratique en phlébologie (maladies des veines) il y a 25 ans et je reste encore passionnée par ce domaine aujourd’hui.
Lorsque mes enfants ont grandi, j’ai eu la chance d’avoir du temps à dédier à la formation. J’ai alors débuté un diplôme en dermatologie à l’Université Cardiff afin de mieux comprendre les maladies de peau. J’ai ensuite complété une maitrise en médecine dans le domaine du cancer de la peau à l’Université de Queensland.

Avant que nous discutions de la prévention du cancer de la peau, qu’est-ce que nous devrions savoir concernant la santé cutanée ?


Beaucoup de personnes ne réalisent pas l’importance d’appliquer un écran solaire dans leur jeunesse, alors que les dommages causés par le soleil sont en fait une accumulation des rayons UV qui provoque au fil du temps des lésions dans l’ADN de nos cellules cutanées.

Il y a des limites à ce que notre corps peut restaurer concernant les lésions de cet ADN, avant que les dommages soient si profonds qu’ils engendrent un cancer de la peau. Le bronzage est le système de défense de notre organisme pour créer comme un ombrage de protection pour l’ADN de nos cellules cutanées.

Malheureusement, un bronzage même important vous offre l’équivalent d’un SPF 3. Quant aux lits de bronzage, ils constituent un réel danger pour la santé puisqu’ils procurent 12 fois plus d’UVA que la lumière naturelle du soleil.

Que pouvons-nous faire pour réduire le risque de cancer de la peau ?


Il ne fait aucun doute que l’exposition au soleil augmente le taux d’endorphines dans le sang, les hormones « bien-être » : prendre soin de sa santé cutanée ne veut pas dire que l’on doit renoncer au soleil !

• Intégrez l’application d’un écran solaire à votre routine quotidienne, été comme hiver.
• Éduquez vos enfants sur l’importance de se protéger des rayons UV.
• Essayez de prendre le soleil au plus tôt ou au plus tard de la journée, ce qui correspond à avant 10h et après 16h en été.
• Pensez à appliquer de nouveau votre écran solaire après quelques heures d’exposition, surtout si vous êtes dans l’eau.
• Examinez votre peau, des pieds à la tête chaque mois. Vous pouvez utiliser un miroir pour vous aider à examiner certaines zones comme le dos.
• Chaque nouvelle tache devrait être surveillée tous les 2-3 mois. Si elles ne disparaissent pas d’elles-mêmes, si elles grossissent ou si elles changent d’aspect rapidement, vous devriez consulter votre médecin de famille pour les faire évaluer.

Écran solaire : quand, comment et pourquoi ?


Il est recommandé d’utiliser un écran solaire à large spectre d’action (protégeant contre les UVA et UVB) ayant un FPS de 30 et plus. La plupart des experts de la peau préfère d’ailleurs les écrans solaires minéraux aux écrans solaires chimiques.

Les écrans solaires minéraux ont des particules de zinc et/ou titane qui restent sur la surface de la peau et réfléchissent les rayons UV comme un miroir. Ils sont efficaces dès leur application et jusqu’à ce qu’ils soient retirés par l’eau ou l’essuyage. Les écrans solaires chimiques absorbent quant à eux les rayons UV, mais cette capacité s’amenuise avec le temps. Ils doivent être appliqués 30 minutes avant l’exposition au soleil pour avoir le temps d’être absorbés par la peau, et être réappliqués toutes les 2 heures.

Sachez que vous obtenez la protection FPS indiquée seulement si vous appliquez suffisamment de produit. 30 ml (l’équivalent d’un verre à shooter) devraient être utilisés pour couvrir le corps entier, alors qu’une noisette d’écran solaire suffit pour le visage. L’écran solaire devrait être appliqué après les autres produits des soins et avant le maquillage. Si vous préférez ne pas le réappliquer au cours de la journée sur votre maquillage, vous devriez considérer les écrans solaires minéraux secs, qui peuvent être appliqués à n’importe quel moment comme une poudre pour le visage.

Qu’est-ce que je devrais faire, mises à part les bonnes pratiques déjà largement connues ?


Choisir soigneusement ce que l’on porte pour se protéger des dommages liés à l’exposition au soleil. ll existe par exemple des vêtements spécialement conçus pour offrir une protection solaire. De plus, les vêtements amples, en coton léger et colorés représentent aussi une bonne alternative aux écrans solaires. Le port des chapeaux est également utile, mais il faut toujours appliquer l’écran solaire sur le visage pour se protéger des rayons UV reflétés par l’eau, le sable, la neige, les murs de béton et même l’herbe.

À quoi ressemble une analyse de la peau chez Dermapure Kelowna ?


Dû au volume considérable de patients ayant un cancer de la peau à Kelowna, nous recommandons que vous preniez tout d’abord rendez-vous avec votre médecin de famille. Si celui-ci est inquiet, il effectuera une biopsie de la lésion ou vous référera pour une autre évaluation ou un traitement. Si vous présentez un risque élevé de cancer de la peau à cause de votre historique de cancer de la peau ou mélanome, nous offrons le dépistage sur référence de votre médecin.

Si vous ne présentez pas de risque particulier mais souhaitez bénéficier d’un dépistage régulier, nous offrons annuellement ce service avec une surveillance numérique des lésions pigmentées. Plus d’informations pourront par ailleurs vous être communiquées par notre clinique.

Que dois-je faire si je remarque un changement sur ma peau ?


Lorsque nous vieillissons, de nouvelles taches se développent sur notre peau et elles ne sont pas nécessairement cancéreuses. Il s’agit le plus souvent de taches brunes ou rouges, parfois à l’aspect squameux ou graisseux allant du brun au noir. Certaines taches peuvent d’ailleurs disparaître d’elles-mêmes. Toute lésion qui persiste plus que quelques mois, grandit ou change d’apparence devrait être vérifiée par votre médecin de famille, particulièrement si elle saigne facilement.
Une nouvelle tache pigmentaire qui aurait un aspect différent des autres déjà présentes sur le corps pourrait être un signe de mélanome et doit donc être examinée.

Quelle information importante et pertinente pour nous voudriez-vous partager ?


En plus de causer le cancer de la peau, les rayons UV détruisent le collagène naturellement présent dans votre peau. Profitez du soleil mais restez sage : cela diminuera vos chances de développer un cancer de la peau et de lutter contre les rides !

Merci Dre Wrong de nous avoir partagé cette mine de connaissances concernant le cancer de la peau et sa prévention !


Nous sommes là à chaque étape de votre parcours santé-beauté !
Notre équipe médicale chevronnée vous accompagne dans le meilleur choix de traitements et de soins de la peau pour vos besoins. Profitez d’une consultation gratuite : 1 877 781-1811.

Conseils, concours et
promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif !


Exclusif

Guide médico-esthétique
Rester jeune à 40 ans

Obtenir le guide gratuitement

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre 
et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois !

Merci!

Vous êtes maintenant abonné(e) à notre infolettre.