Partager


134

Taches pigmentaires : que faire?

30 mars 2018 — Chronique

Que vous soyez dans la trentaine ou la soixantaine, que vous ayez le teint pâle ou foncé, vous n’êtes pas à l’abri des taches pigmentaires. Pour comprendre le phénomène et l’importance de protéger votre peau, lisez ce qui suit!

Il existe différents types de taches, qui peuvent apparaître sous différentes formes et couleurs sur tout le corps. Certaines sont de nature congénitale, présentes depuis la naissance, et d’autres se manifesteront au fil du temps en raison de différents facteurs.

QUELLES SONT LES CAUSES?

La plupart des taches sont le résultat d’une hyperpigmentation de la peau. En raison d’une exposition excessive au soleil, de variations hormonales, de prédispositions génétiques ou encore de traumatismes cutanés, l’hyperpigmentation se produit lorsque les cellules mélanocytes du corps produisent en quantité excessive la mélanine – ce pigment brun qui colore la peau. Cette production excessive de mélanine, qui s’entasse alors dans certaines zones localisées, a pour effet de donner naissance à de petites taches à la surface de la peau qui contrastent avec la couleur de la peau environnante, plus claire.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TACHES

• Les taches brunes (taches de vieillesse, taches de soleil, lentigo…) sont principalement causées par une exposition aux rayons ultraviolets du soleil. De grosseurs variables et d’une teinte brunâtre plus ou moins foncée, elles apparaissent plus souvent au tournant de la cinquantaine après des années d’exposition au soleil.

• Les taches de rousseur, aussi appelées taches de son, se manifestent dès l’enfance sous la forme de taches brunâtre ou roussâtre sans relief et de taille variable (1 à 5 mm). Elles sont plus fréquentes chez les personnes au teint clair et à la chevelure blonde ou rousse. Sensibles aux rayons ultraviolets, les taches de rousseur prennent souvent une teinte plus foncée durant l’été et ont tendance à s’estomper avec le temps.

• Les taches café au lait varient du brun pâle au brun foncé, sont planes et de forme ovale ou ronde. Elles sont souvent présentes dès la naissance, mais peuvent aussi se former durant la première année de vie.

• Les taches qui portent le nom scientifique de mélasma, ou masque de grossesse, se caractérisent par une pigmentation brun-grisâtre du visage et résultent bien souvent de l’activité hormonale intense liée à la grossesse.

COMMENT PRÉVENIR LES TACHES?

Que vous notiez ou non la présence de taches pigmentaires sur votre peau, il est impératif d’avoir une attitude responsable face aux rayons UV.

Les bons réflexes :
• Appliquez régulièrement un écran solaire avec indice de protection élevée, en privilégiant les zones les plus exposées sur lesquelles les taches font le plus souvent leur apparition : le visage, les mains, le décolleté, les épaules et les bras;
• Lors d’une exposition au soleil, portez un chapeau et des vêtements qui couvrent bien le corps;
• Évitez de vous exposer au soleil entre 11 h et 16 h.

À surveiller de près :
Il est conseillé de surveiller l’évolution de vos taches. Si elles changent de taille, de forme, de couleur ou si elles font l’objet de saignements, il est important de consulter un médecin spécialisé sans plus attendre. Ce dernier pourra effectuer un prélèvement des cellules hyperpigmentées et ainsi compléter une biopsie afin de débusquer tout risque de mélanome.

LES DIFFÉRENTS TRAITEMENTS 

1 – Le laser Différents types de lasers fractionnés permettent d’améliorer les problématiques de taches. Pour tous les lasers, le principe de base est le même : l’énergie du laser provoque des lésions microscopiques superficielles sur la peau pour forcer cette dernière à se réparer d’elle-même. Les nouvelles cellules épidermiques ainsi créées confèrent au visage une meilleure uniformité.
Le type de laser utilisé dépend de la couleur de la peau et de la nature de la tache à traiter. On note habituellement une amélioration à la suite de quelques séances.
Pour en savoir plus, cliquez ici. 

2 – La lumière pulsée : La plateforme de lumière pulsée choisie par Dermapure permet de corriger les imperfections du teint telles les taches pigmentaires en plus de diminuer certains troubles vasculaires. Envoyée par impulsions, la lumière cherche sous la peau les contrastes de couleur dans le but de dessécher et d’éliminer les petites taches brunes ou rouges visibles.
Pour en savoir plus, cliquez ici. 

3 – Le peeling glycoliqueL’utilisation d’un produit dépigmentant à base d’acide de fruits naturels – à différentes concentrations selon les besoins – est appliqué sur la peau hyperpigmentée de façon à exfolier les cellules problématiques. Bien que le traitement demeure superficiel, on remarque un effet éclaircissant dans le cadre d’une cure de plusieurs traitements.
Pour en savoir plus, cliquez ici. 

4 – Microdermabrasion Grâce à un petit embout couvert de fins cristaux de diamant, il est possible de retirer mécaniquement une partie de la couche cornée de l’épiderme qui est morte pour permettre à la peau de se renouveler. Ce soin rajeunissant de base permet ainsi de réduire l’apparence des taches se trouvant à la surface de la peau.
Pour en savoir plus, cliquez ici.


Évaluer votre état de santé et votre type de peau est essentiel avant de proposer tout type de traitement destiné à réduire l’apparence ou à éliminer les taches. Dès lors, nos spécialistes pourront vous conseiller adéquatement à l’occasion d’une consultation offerte gratuitement.

Et n’oubliez pas… la correction est une option, mais la prévention est cruciale !

Conseils, concours et
promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif !


Exclusif

Guide médico-esthétique
Rester jeune à 40 ans

Obtenir le guide gratuitement

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre 
et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois !

Merci!

Vous êtes maintenant abonné(e) à notre infolettre.