Disponible dans votre clinique

Indisponible dans votre clinique

Le viellissement, en quatre temps

avril 24, 2014

Chronique

Vieillissement du teint, de la texture, du volume et de la fermeté de la peau


Les dictons débordent souvent de sagesse, mais s’il y en a un qui ne s’applique pas à toutes les situations, c’est sans doute celui-ci : « le temps arrange bien les choses ». Non mais sérieusement, bien qu’il s’accompagne d’expériences fantastiques, d’émotions marquantes et d’un vécu mémorable, le temps qui passe laisse de multiples traces et n’a rien pour figer dans le temps le verdict du miroir magique de Blanche-Neige. Non, le vieillissement n’arrange pas les choses en matière de santé cutanée. Il s’agit d’un processus lent et complexe qui affecte principalement quatre aspects et c’est sur ces derniers qu’il nous faut travailler un peu plus fort au fil des années pour préserver notre beauté: la couleur du teint, la texture, le relâchement et la perte de volume. En compagnie d’experts en la matière, suivez votre propre ligne du temps!

L’humain aime bien jeter la faute à quelqu’un ou à quelque chose… Si cela peut soulager nos lecteurs, sachez que le vieillissement implique divers facteurs tant biologiques, psychologiques que sociaux et tous sont intimement reliés. Rien ni personne ne porte donc seul le chapeau : la surexposition au soleil, la production de radicaux libres, le tabagisme, la perte annuelle de collagène et d’élastine, la pollution, la diminution de la production d’hormones (hormones de croissance, testostérone, mélatonine, androgène, alouette), même la loi de la gravité… Tous ces éléments internes comme externes se font de l’œil, se croisent, se fréquentent, se chevauchent et accentuent les signes visibles du vieillissement et ce, dès la mi-vingtaine.
La couleur du teint
Le photo-vieillissement compte pour environ 90 % des signes de vieillissement cutané. Statistique choc, certes, mais on-ne-peut-plus véridique. C’est qu’on a parfois tendance à l’oublier, mais la peau est un organe vivant, qui, lorsqu’agressé par le soleil, cumule des lésions et ce, dès la petite enfance, aboutissant à un vieillissement cutané prématuré. Nous avions déjà expliqué en détails les effets néfastes des rayons UV ici. Récapitulons : les rayons UVB rougissent la peau et rendent la couche superficielle plus fragile alors que les UVA agissent directement sur les cellules de la peau en brisant leur chaîne ADN. Les cellules se voient ainsi produire moins de mélanine, de collagène et d’élastine, occasionnant des dommages en profondeur dans le derme.
Les répercussions concrètes? Les taches pigmentaires et des petits vaisseaux sanguins font leur apparition sur la peau du visage et du corps, la peau s’assèche et se déshydrate, la couleur du teint perd de son uniformité.
On fait quoi?

  • On court chez Dermapure pour traiter la peau en photo-rajeunissement! La lumière perçoit les contrastes de couleur et pourra atténuer l’apparence de ces irrégularités pigmentaires au  bout de 2 à 5 traitements.
  • On se redonne une nouvelle peau avec le relissage fractionné.
  • On combine les traitements aux suppléments alimentaires de Functionalab. La formule Teint éclatant à base de lactoferrine, de zinc, de sélénium et de vitamine C sera votre allié, tout comme la Formule solaire : béta-carotène et lycopène (équivalente à 8 tomates cuites!) au menu.

La texture
Le corps humain produit quotidiennement un petit 300 milliards de cellules et ces dernières sont en renouvellement perpétuel. Cependant, un déséquilibre dans ce processus de reconstruction s’impose en vieillissant et touche notamment les organes producteurs d’hormones, lesquelles agissent sur l’ensemble des fonctions du corps.
Au niveau cutané, plusieurs changements s’opèrent : la couche cornée est moins hydratée, s’épaissit et devient irrégulière. L’épiderme s’amincit et se fragilise; le processus de réparation tissulaire et les délais de cicatrisation s’en trouvent plus longs. Le derme, partie structurale importante de la peau, s’amincit également et le collagène qui le compose devient plus lâche; la peau perd ainsi de son élasticité et se froisse. Si on ajoute à tout cela un déséquilibre entre l’apport des graisses et l’utilisation de celles-ci par l’organisme, eh bien là, on a aussi droit à une peau d’orange sur les cuisses, le ventre et les bras. Bref, la texture de la peau n’est plus ce qu’elle était.
Les répercussions concrètes? On a la totale : pores dilatés, peau plissée, cellulite accentuée.
On fait quoi?

  • On frappe chez Dermapure et on s’offre un relissage fractionné au visage. Du coup, on parfait la texture cutanée en faisant une pierre deux coups : on se débarasse des cicatrices d’un passé acnéique par exemple et on resserre les pores. Pour la cellulite, on stimule le collagène à l’aide de radiofréquences performantes, en cure ou en traitement choc, c’est selon.
  • On s’instruit également sur le sujet en lisant notre autre article de blogue « À bas la cellulite !».
  • On s’offre un peeling glycolique aux changements de saison.
  • On trimballe dans notre sace main les formules Fermeté Corps et Beauté Corps de Fuctionalab. Ces nutricosmétiques regorgent de vitamines essentielles à la bonne circulation sanguine, à la métabolisation des gras et des sucres ainsi qu’à la synthèse de collagène. Que du bon.

Le relâchement
Le collagène constitue la protéine la plus abondante dans l’organisme humain et confère aux tissus une résistance mécanique à l’étirement… du tonus quoi! Les cellules fibreuses de collagène se renouvellent par cycles de 28 jours. Ceci dit, avec l’âge, ces cycles s’étirent sur 30 jours ou plus et l’organisme humain se voit ainsi perdre 1 % de collagène par année. La peau manque donc graduellement de fermeté. La synthèse de l’élastine diminue aussi et la loi de la gravité s’ajoute à la liste des accusés : la gravité tire constamment la peau vers le sol, causant un effet de relâchement.
Les répercussions concrètes? On remarque une perte de tonus globale, une laxité visible et peu élégante au bas du visage, sous le menton, au buste et au cou. Les paupières tombent et les bajoues se forment.
On fait quoi?

  • On appelle l’équipe de consultantes chez Dermapure et on réserve une séance d’ulthérapie. Les ultrasons micro-focalisés créent des points d’attache sous-cutanés et forcent la coagulation des tissus pour un effet lift des zones traitées. Aucun temps d’arrêt et des résultats naturels!
  • On entretien annuellement notre peau en stimulant le collagène avec Thermage ou Venus Freeze.
  • On travaille de l’intérieur avec les formules Collagène et Anti-Ox Défense de Functionalab. Deux à trois comprimés par jour et le tour est joué!

La perte de volume
L’acide hyaluronique, présente dans le corps afin de soutenir et combler les couches sous-cutanées, joue un rôle important dans l’aspect, le toucher et le fonctionnement de la peau. Il retient l’eau comme une éponge, absorbant plus de 1 000 fois son poids, ce qui aide à hydrater la peau et à améliorer son apparence générale. Au fil des années, ô surprise, les cellules perdent graduellement leur capacité à produire de l’acide hyaluronique; la peau s’amincit et devient plus fragiles, les rides se forment. Aussi, la capacité de la peau à retenir l’humidité diminue : les glandes sudoripares et les glandes sébacées dégénèrent et privent la peau de son film hydrolipidique et entraîne son dessèchement et son relâchement. Finalement, la peau perd des graisses au niveau du visage, ce qui lui donne un aspect moins volumineux et moins lisse.
Les répercussions concrètes? Les rides d’expressions demeurent visibles au repos, les ridules se creusent et durcissent les traits, les joues se dégonflent.
On fait quoi?

  • On cogne à la porte de Dermapure et on se fait expliquer les bienfaits des injections rajeunissantes. Un dérivé naturel d’acide hyaluronique est utilisé, par les mains expertes de nos médecins, pour combler les creux et adoucir les traits. On conserve ainsi l’aspect singulier du visage, mais on lui retranche quelques années en moins d’une heure.
  • On avale des acides gras Oméga 3, de la luthéine et de la zéaxanthine des sources les plus pures de la formule Hydra-Oméga de Functionalab pour optimiser les moyens de défense de la peau, pour maintenir l’hydratation de la peau et pour la protéger contre les signes du vieillissement.

La bonne nouvelle, vous le voyez, c’est qu’il est possible, chez Dermapure, de traiter chacun des quatre aspects liés au vieillissement cutané, de façon non invasive, à l’aide de plateformes sécuritaires, dans un milieu intime et d’obtenir des résultats naturels. Venez prendre le pouls de la clinique et obtenir votre plan personnalisé en consultation gratuite!

Articles similaires

Conseils, concours et promotions exclusives tous les mois

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez du contenu exclusif!

Articles les plus consultés

Suivez-nous

Dermapure

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez 25$ de rabais

Promotions exclusives, conseils et concours tous les mois